Ville de Trois-Rivières
» Communiqués / Bonnes nouvelles économiques / Mise en service d’une station météo automatisée AWOS à l’aéroport de Trois-Rivières
Bonnes nouvelles économiques
13 décembre 2013
Mise en service d’une station météo automatisée AWOS à l’aéroport de Trois-Rivières
Trois-Rivières, le 13 décembre 2013 - C’est le jeudi 12 décembre à 18 h 15 Z, soit 13 h 15 heure locale, que la toute nouvelle station météo automatisée entrait officiellement en service à l’aéroport de Trois-Rivières en envoyant ses données nationalement et internationalement pour être utilisées par la communauté des pilotes. Ce nouvel équipement offre des améliorations importantes au chapitre de la qualité et de l’assurance des données. Les pilotes ont dorénavant accès à de l’information météo en direct de l’aéroport.

Innovation et Développement économique Trois-Rivières a travaillé en étroite collaboration avec NAV Canada, organisme à but non lucratif chargé par Transports Canada du trafic aérien civil, afin d’installer cette station météorologique de type AWOS (Automated Weather Observation Systems).

La station météo AWOS

La nouvelle station météo AWOS permet de recueillir de façon régulière des observations météorologiques qui peuvent être utilisées par les pilotes. À l’aide d’une série de capteurs, l’AWOS recueille des données météorologiques qui sont ensuite codées par un logiciel pour être générées sous forme de rapports météorologiques.

La station AWOS fournit les données sur la hauteur et la densité des nuages, la visibilité, la présence, la hauteur et l’intensité des précipitations, le givrage, l’accumulation de glace, la température, le point de rosée, la vitesse et la direction du vent et le calage altimétrique.

La station météorologique de type AWOS de l’aéroport de Trois-Rivières comprend les composants suivants :

- Un capteur de mesure du vent à ultrasons et exempt de glace
- Un capteur de visibilité et de conditions météorologiques
- Célémètre
- Capteur d’accumulation de glace
- Capteur de température et d’humidité relative
- Baromètre
- Pluviomètre avec brise-vent
- Une unité de collecte de données une unité de traitements de données
- Une diffusion vocale sur band VHF constituée de deux transmetteurs

Grâce à la station AWOS, on peut non seulement obtenir des observations régulières connues sous le nom de METAR, mais aussi des prévisions qu’on appelle TAF. Ces dernières ne sont produites que par Environnement Canada à partir des données de NAV Canada et seulement si la station est installée et commissionnée par NAV Canada.

Ces prévisions sont essentielles pour un pilote qui décolle ou atterrit à l’aéroport de Trois-Rivières. Publiées sur le site Internet de NAV Canada http://www.worldflightplanner.com/airports/CA:CYRQ, les METAR et les TAF lui permettent de planifier son vol et d’être plus sécuritaire pendant le déplacement de son aéronef. Les METAR sont émises 24 heures sur 24 sur les ondes radios (124.825 MHz pour la fréquence en français et 120.275 MHz pour la fréquence en anglais).
NAV Canada avait déjà installé des caméras météo qui donnent en direct la température qu’il fait à l’aéroport (http://www.metcam.navcanada.ca/lb/camera.jsp?lang=f&id=163).

Grâce aux données de la station météo AWOS et des caméras météo, l’aéroport de Trois-Rivières offre maintenant un service météorologique de haut niveau aux pilotes et aux compagnies aériennes.

D’importants investissements

L’achat et l’installation de la station météo à l’aéroport de Trois-Rivières a nécessité d’importants investissements de l’ordre de 590 000 $. La Ville de Trois-Rivières est le principal contributeur financier au projet. Le projet de station météo automatisée a reçu une subvention de 107 000 $ du ministère des Transports du Québec, dans le cadre du Programme d’aide au transport aérien (PATA).

Nouveaux équipements pour la station climatologique d’Environnement Canada

Parallèlement à cela, Environnement Canada a aussi mis à jour une station climatologique dont les équipements étaient désuets et non utilisés depuis plusieurs années. La station d’Environnement Canada a été installée en mai dernier et les conditions observées sont déjà accessibles via le site Internet d’Environnement Canada. Ce sont ces données qui peuvent être utilisées par le public et les services de météo télévisuels http://meteo.gc.ca/city/pages/qc-130_metric_f.html.

Des données d’observation essentielles au pilotage

Selon Mark Watt, chef pilote à Air Canada, la nouvelle station météo AWOS à l’aéroport de Trois-Rivières s’avérait plus qu’essentielle : « Tous les pilotes étaient au courant du fait que, une des problématiques d’arriver à l’aéroport de Trois-Rivières par la voie des airs, était due au fait de n’avoir accès à aucune donnée météo locale. Ce manque de données faisait en sorte d’accroître les risques de ne pouvoir atterrir à notre arrivée dans la région et d’avoir à faire route vers un aéroport alternatif. Les pilotes doivent avoir des données météo adéquates et précises aux aéroports d’arrivée et de départ. Pour Air Canada, une station AWOS fonctionnel à Trois-Rivières est un grand pas vers la sécurité et comble un manque important. D’ailleurs, nous remercions et félicitons la Ville de Trois-Rivières pour leurs efforts et investissements dans les infrastructures et systèmes d’aide à la navigation. »
 
M. Alain Priem d’Hydravion Aventure se réjouit également de la mise en service de la nouvelle station météo : «De façon évidente et pour la sécurité des vols, il fallait avoir ce service. Déjà, on obtient des données 24 heures sur 24, ce que l’on n’avait pas auparavant puisqu’il fallait téléphoner au préposé à l’Unicom qui n’était là que de 7 h à 20 h, pour connaître la hauteur des plafonds par exemple. »


À propos du secteur de l’aéronautique à Trois-Rivières

Trois-Rivières constitue le deuxième plus grand pôle en aéronautique au Québec. Afin d’accroître le rayonnement de ce créneau porteur pour le développement économique de Trois-Rivières et de la Mauricie, le Réseau Aéronautique Trois-Rivières a été formé. Composé de représentants d’entreprises, de maisons d’enseignement, de centres de recherche et d’intervenants gouvernementaux, le Réseau met de l’avant des actions concrètes, telles que la mise en service de la station météo AWOS.
 
L’aéroport de Trois-Rivières est un site exceptionnel qui offre une piste de 2,75 km (9006 pieds) éclairée par les systèmes ARCAL à haute intensité, SALSR et PAPI, du dégivrage de types I et IV, une station météo AWOS, la possibilité de décoller et d’atterrir de jour comme de nuit, un parc industriel aéroportuaire avec terrains disponibles et un hangar incubateur.


- 30 -
Source :
Anne-Marie Côté
Conseillère en communication
IDE Trois-Rivières
819 374-4061
amcote@idetr.com

Portail municipal de la Ville de Trois-Rivières

Le Portail municipal comprend également :